Coutumes et traditions du Maroc

Les coutumes et traditions du Maroc sont celles d’un pays islamique modéré. Les gens marocains sont aimables et ouverts d’esprit, mais il ne faut jamais oublier le respect envers leurs croyances et coutumes.

L’une des traditions les plus enracinées est la consommation de thé. Il est très commun le partage de cette boisson avec les invités, les hôtes et même avec les visiteurs des magasins ; dans ce dernier cas, il faut bien avoir à l’esprit qu’ils vous y retiendront un bon moment et qu’il sera presque impossible de s’en sortir sans avant avoir acheté quelque chose.

Le thé est un geste d’hospitalité, cependant il est aussi utilisé pour éviter la déshydratation et combattre la soif, en raison des hautes températures qui atteignent certaines zones du pays.

Le salut des marocains est plus formel que celui de la plupart des occidentaux, on vous questionne souvent par rapport à l’état de santé et le bienêtre de tous les membres de votre famille. Saluez de votre main droite, étant donné que la main gauche est traditionnellement considérée impure. Embrasser sur la joue est une pratique normale entre personnes du même genre, surtout parmi les amitiés, mais il ne se fait pas normalement entre deux personnes de genres opposés, au moins qu’il s’agisse d’une personne très proche.

Lorsqu’il s’agit de manger, les repas sont généralement abondants, mais il n’est pas impoli de laisser quelque nourriture sur l’assiette, mais souvenez-vous toujours de bien laver vos mains et de ne pas commencer avant d’entendre la prière du propriétaire de la maison ou jusqu’à ce que celui-là ne vous invite à commencer.

Lorsqu’ils rentrent aux maisons, les marocains ont l’habitude d’enlever leurs chaussures.

L’accès aux mosquées au Maroc et dans le monde arabe est interdit aux personnes qui ne professent pas la foi islamique. Cependant il y a certains endroits qui sont de libre accès, comme la mosquée Hassan II à Casablanca, après avoir réglé les frais d’entrée, bien évidemment.

Ce n’est pas étonnant de voir les hommes dans les rues main dans la main, ce geste est signal d’amitié.

La culture du marchandage est toujours bien enracinée dans les marchés et les magasins, même si actuellement il existe un nombre plus important de commerces à prix fixes. Lors du marchandage, on propose souvent un prix beaucoup plus bas (moins de la moitié) et à partir de cette base il est accordé un prix plus équilibré qui bénéficie les deux parties. Pour quelqu’un qui n’est pas habitué cela pourrait résulter pittoresque et amusant, mais quand vous passez longtemps sur ces endroits, cela finit par devenir ennuyeux.

Chez certains restaurants du pays, la consommation de l’alcool est permise et les boissons alcooliques sont proposées dans les menus, mais celle-ci n’est pas la règle générale. En plus, en consommer dans la rue ou s’y balader en état d’ébriété c’est considéré de mauvais goût. C’est pas non plus une bonne idée d’offrir de l’alcool aux gens du pays, au moins qu’il s’agisse d’une connaissance, cela parce qu’il y a déjà assez de problèmes au sujet de l’alcoolisme, une situation qui est récurrente dans les zones touristiques, et ils ne peuvent pas acheter de l’alcool, alors c’est notre faute, la faute du tourisme.

Dans la culture islamique, la famille est sacrée. L’admiration et le respect envers les personnes âgées au Maroc sont aussi importants que ceux accordés aux plus petits de la maison. Respectez les personnes âgées.

La célébration du « Aqiqa » (Baptême marocain), au septième jour après la naissance du bébé, est une fête très importante dans la vie sociale et familiale marocaine.

Lors du Ramadan, c’est convenable de manger, boire et fumer dans des endroits privés et loin des yeux du public. Dans n’importe quel moment de l’année, mais surtout lors du Ramadan, il faut porter des vêtements appropriés et bien se comporter aux proximités des mosquées.

Faire des photos aux mosquées est acceptable, dès lors que vous ne vous trouverez pas trop près ou que vous ne prenez pas de photos des gens qui prient.

En bref:

CE QU’IL FAUT FAIRE:
  • Manger de la main droite.
  • AAccepter les invitations à boire du thé, sauf s’il s’agit d’un commerçant et que vous n’avez pas l’intention d’acheter ses produits, mais dites non toujours avec un air sympathique et remerciant.
  • Enlever vos chaussures lorsque vous entrez dans une maison..
CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE:
  • Accéder aux mosquées, au moins que vous soyez complètement sûr qu’il s’agit d’une mosquée publique.
  • Prendre des photos d’une personne sans avoir sa permission, ou si vous le faites, essayez de rester discret. S’ils se montrent gênés, n’insistez pas.
  • Ne donnez pas de l’argent ou de cadeaux aux enfants de la rue. Cette conduite est TRES NUISIBLE pour eux, étant donné que cette pratique favorise l’absentéisme des enfants aux écoles et les encourage à mendier dans les rues.
  • Ne discutez pas à propos du roi, de la politique, religion ou drogues. Il vaut mieux de ne pas se mêler à ce genre de thématiques car elles sont considérées comme tabou au Maroc. Si vous êtes incité, dites avec respect que vous préférez ne pas donner votre avis.
  • Ne mangez pas de la main gauche.
  • Si vous êtes une femme, évitez de porter des vêtements explicites, surtout aux proximités des endroits sacrés (temples, mosquées…). Au Maroc, les personnes ne sont pas habituées à voir les femmes porter ce genre de vêtements ; vous serez le centre d’attention et cela pourrait vous faire sentir mal-à-l’aise.
  • Prendre de photos aux contrôles frontaliers, militaires, policières ou aux infrastructures aéroportuaires est strictement interdit.
  • L’homosexualité au Maroc est aussi interdite. Si vous êtes homosexuel et que vous voyagez avec votre partenaire, assurez-vous que votre inclination sexuelle soit le plus discrète possible, vous vous éviterez ainsi des désagréments. C’est vrai que cela parait rétrograde et insultant, mais il existe toujours des endroits où ces sont des conduites à garder en secret.

 

Laisser un commentaire