Le Maroc: Sécurité, alcool, drogues et homosexualité

Du point de vue de la sécurité, le Maroc est un pays sûr et amical envers les touristes, bien qu’il souffre de la stigmatisation du terrorisme djihadiste.

Dans les villes les plus importantes, on constate un incrément de vols issus d’un système de mégarde, pickpockets et de voleurs à la tire. Les vols avec violence sont rares, mais il y eu quand même des vols effectués au moyen de l’utilisation d’armes blanches, alors il faut toujours renforcer les précautions.

Evitez les zones miliaires (il est interdit de les photographier).

Les zones désertiques avec ou sans signalisation ou les zones rurales peu peuplées, il vaut mieux de les visiter avec une organisation appropriée ou dans un groupe de véhicules.

Dans la chaîne de montagnes du Rif, il a été identifié un certain danger en raison de la présence de personnes qui, dans certaines occasions, essayent de vendre du hachis avec insistance aux touristes étrangers.

ALCOOL

Vous pouvez trouver de l’alcool dans les établissements qui comptent avec tel permis. Il est possible qu’ils demandent votre passeport pour la vente.

DROGUES

Au Maroc la possession de n’importe quel type de drogues est punie, même pour la consommation propre, avec indépendance de la propre typification prévue pour le trafic de stupéfiants. Les punitions pour la consommation peuvent osciller entre un mois et les 5 années de prison, en fonction de l’éventuelle récidive, en plus d’une amende de 1.200 DH de type administratif et une autre amende imposée par la douane, dont la valeur varie selon la valeur de la drogue saisie. Pour le trafic de drogues, les pénalités à imposer vont des 5 aux 30 années de prison, selon les circonstances et l’éventuelle récidive ou non de l’accusé, en plus des amandes déjà mentionnées. Les autorités marocaines exigent généralement le paiement intégral des amendes imposées comme condition préalable à considérer les demandes de transfert de prisonniers à l’Espagne, conformément au traité bilatéral qui existe à cet égard.

Le Maroc est un Etat confessionnel, et pour cette raison la religion officielle –l’Islam- influence sur le statut personnel de ses citoyens et conditionne, parfois, le comportement des touristes étrangers.

HOMOSEXUALITE

Il est nécessaire de savoir que, conformément à la législation en vigueur, les relations homosexuelles peuvent faire l’objet de poursuite pénale.

Dans le cas où vous violez la loi en vigueur au Maroc, et que l’autorité locale correspondante porte plainte contre vous, il est conseillé de prendre contact immédiatement avec le consulat d’Espagne le plus proche ou avec le consulat de l’Union Européenne le plus proche.

S’habiller correctement et sans attirer beaucoup l’attention pourrait vous épargner quelques contretemps.

Il est conseillé de demander la permission à un agent de police à proximité avant de photographier des entités publiques, dans le cas où il y aurait des restrictions pour des raisons de sécurité. Les plages atlantiques marocaines sont généralement de plaine mer, aux forts courants, et il faut donc faire très attention.

Le réseau d’autoroutes est bon, et leur état est franchement acceptable; cependant, les routes marocaines sont, en général, dangereuses en raison du trafic intense des grandes routes, l’attitude imprudente de certains conducteurs, ainsi qu’en raison de la traversée de piétons et d’animaux par cette dernières, ou aussi à cause de l’entretien déficient des routes secondaires. Toutes les autoroutes sont à péage.

Pour téléphoner depuis le Maroc il est nécessaire d’ajouter un zéro (0) avant de saisir le numéro d’intérêt.

Laisser un commentaire