Le Maroc à moto

Le Maroc à moto… où à n’importe quel autre véhicule à moteur

Choisir une moto… où la voiture ? Du sable, des routes, pistes, autoroutes et d’innombrables chemins possibles au Maroc, des routes pleines d’aventure aussi bien que des routes douces pour se promener entourés de paysages qui ne semblent faits que pour imprégner tous nos sens, mais pour ceux qui aiment voyager à moto, ils savent bien que la vie prend une toute autre perspective sur deux roues.

Maroc à moto

Tout ce qui concerne la documentation nécessaire pour voyager au Maroc est abordé aussi sur notre site.

Quelle est la cylindrée minimale conseillée pour explorer le Maroc à moto ?

La réponse à cette question est simple: celle qui a par défaut votre monture. La cylindrée conditionne uniquement soit les kilomètres à parcourir soit le temps du voyage, si vous voulez parcourir de longues distances en peu de temps, vous allez avoir besoin d’une cylindrée moyenne, mais si vous voulez profiter de votre voyage au calme, qu’il s’agisse de longues ou courtes distances à parcourir, n’importe quel moteur sera votre bonheur, même s’il s’agit d’une modeste mobylette de 50cc.

moto Honda XL 600 y Suzuki DR Big 50

Ici, une Honda XL 600 et une Suzuki DR BIG de 50cc. Une excursion inoubliable dans les montagnes du Rif.

Ce qui vous devez par contre savoir c’est que votre voyage sera tout sur la route, surtout les pistes ou au pur style enduro, car cela conditionne le type de monture ainsi que les possibles outils et les pièces détachées dont vous pourrez avoir besoin.

Le Maroc : un pays dangereux pour la conduite ?

No, absolument NON, le problème c’est juste que les systèmes de secours ne sont pas aussi avancés que ceux de l’Europe. Ceci implique : presser votre moto à chaque courbe, ne pas se reposer correctement, l’abus d’alcool et/ou drogues, une conduite agressive, les imprudences et le fait de vouloir dépasser vos limites, tout pourrait vous couter très cher.

Les autoroutes sont en bon état, sont modernes et sûres. Le reste des routes, ce n’est pas qu’elles ne sont pas sûres, mais vous pourrez y trouver beaucoup d’embouteillage et tout type de véhicule (motards, vélos, des ânes, voitures à cheval…) et alors des imprévus (des animaux qui traversent, une route abîmée, des routes sans bas-côté…)

Maroc sur un scooter

Maroc sur un scooter

L’un des principaux “obstacles” (entre guillemets) c’est que les distances entre les différents points d’intérêt touristiques sont un peu grandes, et alors je vous conseille de prendre du temps pour bien organiser le voyage.

Une autre erreur commune c’est de comparer les distances “européennes” avec les “marocaines”, et cela parce qu’au Maroc, 100 km pourraient être des heures, selon la densité de trafic que vous trouvez, le type de trajet, la qualité de l’asphalte et un tas d’autres possibles inconvénients.

Bref, ce qui est à retenir:

  • Gardez toujours des distances et conduisez sans agressions.
  • Il est conseillé de s’affilier à une assurance médicale et d’évacuation.
  • La moto (ou le véhicule) toujours révisé et en état optimal.
  • Si votre moto est à moteur 2 temps, même si au Maroc vous pouvez trouver des huiles moteurs de qualité pour le mélange avec l’essence, vous ne trouverez probablement pas votre marque préférée, et il est alors conseillé d’apporter avec vous votre propre huile et qu’il soit toujours de la meilleure qualité, car vous allez utiliser intensément votre motocyclette.
  • Planifiez la route d’une manière logique, veillant à ce que le temps de repos et le plaisir soient maximaux et à réduire si possible les kilomètres.
  • Plus vous aurez des jours pour voyager, mieux ce sera.
  • Si vous pensez que vous avez beaucoup à visiter, le mieux c’est de diviser le tout en plusieurs voyages et de revenir après.
  • Le plus pratique c’est un voyage organisé, avoir des guides et voiture-balai, mais vous pouvez voyager tout seul ou avec vos collègues et rien d’autre. Mais il est déconseillé de voyager seul si vous voulez traverser le désert ou des très longues distances en piste.
  • Equipez-vous des tenues et du matériel approprié.
  • Oubliez la grasse matinée : la levée du soleil est magnifique et vous allez éviter ainsi une grande partie du trafic.
  • Voyager toujours le jour, pour profiter des paysages et pour mieux voir les possibles obstacles et risques de la route. Si vous devez voyager la nuit et que vous avez le choix, prenez toujours l’autoroute.
  • Essayez de voyager le plus léger possible, et de bien distribuer le poids dans les valises. Il est conseillé de protéger vos affaires avec des sacs.
  • Apportez quelques outils et uniquement les pièces détachées dont vous pensez que vous pourrez avoir besoin selon le type de trajet à faire. Un kit basique de réparation en cas de crevaison est toujours essentiel.
  • Les pneus doivent être toujours en bon état et appropriés au voyage. J’ai déjà vu des trails avec des pneus à crampons qui vont juste pour toucher un peu de sable à côté de l’auberge dans le désert. Dans ce cas il serait mieux des pneus route ou mixtes mais visant plutôt l’asphalte. Ce n’est pas le cas par contre si vous allez faire beaucoup de pistes et de désert, et là oui c’est bon les crampons, et pensez à utiliser de la mousse pour les pneus, si vous voulez éviter les crevaisons.
  • Ne vous contentez pas de ce qui est vendu sur les sites de voyage en ligne. Dans n’importe quelle partie du pays c’est sûr que vous allez trouver les roues dont vous avez vraiment besoin.
  • Avoir un système de navigation ou un GPS sera de très grande utilité, particulièrement si vous comptez visiter des zones et des routes autres que les conventionnelles.
  • Même si vous préférez vous arrêter pour prendre un thé dans la route, il vaut mieux d’apporter avec vous toujours une boisson isotonique et quelque chose à manger (barre de céréales, du chocolat, etc.)
  • Si vous circulez dans une zone très chaude, hydratez-vous constamment, IL FAUT BOIRE AVANT D’AVOIR SOIF, parce qu’une fois que vous avez soif vous avez déjà commencé à vous déshydrater. Il vaut mieux de prendre des gorgées chaque ou toutes les 2 heures que de boire une très grande quantité d’un coup, cela vous fera sentir mal et lourd.
  • Prenez des photos et profitez, vous êtes en vacances. Si vous tombez sur une plage et vous avez envie d’y aller vous baigner, alors vous vous arrêtez et vous profitez de la mer, il est mieux de passer plus de temps en faisant ce que vous voulez faire que sur l’autoroute.
  • Si vous avez un accident avec votre véhicule, il faut informer votre assurance, mais il faut aussi informer la police, parce que vous pourriez avoir après des problèmes avec l’entreprise d’assurance marocaine.
  • Dernier point mais non des moindres: allez au Maroc pour profiter et non pour souffrir sur votre moto.

Laisser un commentaire