Trousse de secours basique pour les voyages en famille

Trousse de secours basique: à compléter avec vos besoins spécifiques.

A chaque fois qu’on part en voyage il est conseillé d’apporter avec nous une trousse de secours basique, surtout quand on voyage en compagnie de nos enfants. Le problème c’est que selon le type de voyage qu’on programme, on aura plus ou moins d’espace pour cette dernière.

Par ailleurs, ce n’est pas pareil d’aller visiter les grandes villes touristiques, où sûrement vous trouverez tous ce dont vous pourriez avoir besoin, qu’aller fréquenter des zones plus isolées, et pour lesquelles la trousse de secours devient indispensable, mais cela ne veut pas dire qu’il faut prendre la boîte entière (sauf pour les sirops et analogues) ; une partie peut être assez.

Un autre possible souci est la taille de la trousse de secours ; pour des médicaments basiques une trousse de toilette peut suffire, et quand on veut bien se préparer, si par exemple on part en voiture, on pourrait utiliser une boîte à outils de celles vendues dans les grands magasins ou quincailleries. Si vous n’avez pas assez de temps pour la préparer ou si vous le préférez ainsi, il est toujours possible de s’équiper d’une trousse de secours dans une pharmacie ou chez d’autres institutions comme la Croix Rouge.

D’ailleurs, faites attention pour les médicaments qui doivent être au froid.

Au Maroc il y a beaucoup de pharmacies, le seul problème c’est que le prix est élevé, en plus du problème de la langue et de la traduction des noms des médicaments qui généralement changent.

Si vous avez besoin d’en acheter, je vous conseille de télécharger dans une zone à Wifi des images où l’on montre bien le principe actif et après de chercher la notice relative ou de trouver le nom exact du médicament sur Internet, parce que des fois les doses ne sont pas les mêmes auxquelles on est habitués.

 

Paracetamol

Paracetamol

Pour donner un exemple, le paracétamol pédiatrique au Maroc “Parantal oral”, a une concentration de 3%, et les quantités à prendre pourraient varier… Regardez toujours bien la notice ou posez directement la question au pharmacien maghrébin ou sur Internet.

Trousse de secours basique de voyage

  • Nos traitements médicaux : si on doit prendre des médicaments prescrits pendant notre voyage, on doit s’en équiper en avance, surtout s’ils nécessitent d’ordonnance. Prenez toujours un peu plus que ce dont vous avez besoin, au cas où une capsule s’abîme ou se perd, et faites pareil pour tous les membres du groupe qui voyage.
  • Protection solaire : à haut facteur de protection, aussi bien pour la peau que pour les lèvres. Et n’oubliez pas les oreilles si vous les exposez dans des zones de haute incidence solaire (le désert et neige avec jour ensoleillé).
  • Paracétamol: pour soulager les douleurs ou les fièvres. Essayez d’en prendre pédiatrique, mais probablement ce sera trop pour une trousse de secours minimale, et il a besoin d’être au froid. Vous pouvez le trouver dans les pharmacies facilement.
  • Ibuprofène : pour les douleurs causées par des inflammations, ou les maux de tête. Même situation que pour le paracétamol pédiatrique.
  • Antiseptique : Clorhexidine o Povidone iodée. Pour désinfecter des coupures ou blessures. Les pots sont plus petits pour le premier.
  • Sérum : sachets à doses uniques. Utiles pour nettoyer avant la désinfection de coupures ou blessures, aussi pour nettoyer les yeux ou garder leur humidité ainsi que les narines dans les endroits avec beaucoup de poussière dans l’air (zones du sud). Les allergiques l’apprécieront beaucoup.
  • Thermomètre : pour dissiper les doutes.
  • Solution isotonique : pour restaurer les niveaux électrolytiques (sels minéraux) et réhydrater. Vous pouvez les ignorer si vous visitez des zones peuplées et les changer par des boissons isotoniques comme Aquarius. Attention : ne pas confondre avec les boissons énergétiques comme le RebBull. Indispensable en cas de diarrhée ou déshydratation sévère.
  • Gazes stériles : pour nettoyer les blessures.
  • Anti-diarrhéiques : pour soulager l’un des problèmes les plus fréquents chez les voyageurs, les diarrhées. Rappelez-vous qu’il est toujours conseillé de laisser un jour pour jeter l’infection avant de prendre ce type de médicaments et de vous hydratez avec des solutions isotoniques.
  • Des sparadraps et gazes à pansement de tailles variables.
  • Répulsif à moustiques. Tenez en compte s’il s’agit d’un produit pour les enfants s’il est très jeune.
  • Des comprimés pour éviter les maux des transports (vertiges et étourdissements). Dans le cas où un membre de la famille en souffre généralement ou si vous voyagez en bateau. Il faut l’administrer au moins 30 minutes avant le voyage.
  • Des Stéristrip : pour fermer des petites coupures.
  • Au moins deux paires de gants en latex ou mieux en nitrile.
  • Gel pour les contusions (Arnidol). Tenez-le à portée de main et utilisez-en dès que le coup se produit.
  • Antiémétique (Primperan). Pour les nausées et les vomissements.

Amplifier la trousse de secours lorsqu’on a de la place

  • Du savon antibactérien pour les mains. Pour bien nettoyer les mains avant de manger ou si nécessaire.
  • Des antiacides. Pour ceux qui sont plus sensibles aux changements d’alimentation. N’oubliez pas que la gastronomie marocaine utilise largement les épices.
  • Des pommades et/ou des gazes pour les brûlures.
  • Des bandages de gaze et élastiques de petite et grande taille.
  • Des ciseaux et des pinces.
  • Du sparadrap hypoallergénique.
  • Des antihistaminiques.

Laisser un commentaire